Mesure des centres émissifs par impulsion

Vous aimerez peut-être aussi

15 Réponses

  1. Dubois Jean louis says: (lecteur justDIYIt)

    « J’utiliserai désormais cette méthode pour mes futurs projets et ne manquerait pas de vous faire part de nouvelles remarques si d’autres problèmes se présentent. »

    As tu réalisé des essais sur des « vieux » projets comme la fameuse « Prima » ?

    Cordialement
    Jean louis

    1. Cédric says: (auteur justDIYIt)

      Non je ne l’ai pas encore testé sur les Prima que je laisse tranquilles pour le moment car elles ne sont plus en phase de développement pour l’instant.

  2. Dubois Jean louis says: (lecteur justDIYIt)

    Je comprends bien, remarques, les deux « clients » que je connais bien sont parfaitement satisfaits de leur belle Prima, et se contentent d’écouter simplement de la musique avec beaucoup de plaisir.
    C’est le principal !

    Cordialement
    Jean louis

  3. wakup2 says: (lecteur justDIYIt)

    Une bonne méthode, j’utilise toujours Arta pour caler les delay entre HP, mieux vaut mesurer en 96000 Khz, on réduit par 2 l’imprécision, et au final je vérifie toujours en modifiant la position du micro en hauteur, 10cm plus bas, 10cm plus haut…. ça permet aussi de relativiser cette imprécision et de valider le bon calage, a comparer également à la longueur d’onde a la fréquence de raccord ^^

    On peut aussi vérifier a la toute fin, une fois l’enceinte filtré, avec le CSD de Arta en mode sonogram, et ne pas hésiter a bouger le micro en verticale. ça permet de bien valider le filtrage et le calage des delay qui fait partie intégrante de la mise au point du filtre.

  4. F6HQZ says: (lecteur justDIYIt)

    Article sympa.
    Par contre, j’ai tendance à supposer qu’il est préférable d’aligner sur le départ des impulsions et non les pointes. Votre avis ?

    1. Cédric B. (Kro) says: (auteur justDIYIt)

      C’est une bonne question que je me suis posé aussi. Le début n’est parfois pas plus facile à identifier. La différence peut venir du front de montée de l’impulsion et si un haut-parleur a une bande passante limitée dans le haut il est peut être intéressant de se caler sur le début car le « pic » n’est pas net.

  5. P.Vorreux (pvrx sur les forums) says: (lecteur justDIYIt)

    Aligner sur les départs d’impulsion me paraît préférable, même si la précision peut laisser à désirer. C’est en effet, selon moi, plus respectueux de la physique de production du son d’origine : un instrument produit les harmoniques en même temps que la fondamentale.
    Pour identifier le départ de l’impulsion, il suffit de zoomer l’échelle verticale, on localise finalement assez bien le top départ.
    Peut-être chouïa mieux avec ARTA qu’avec REW, mais à peine.

    Pascal

    1. Cédric B. (Kro) says: (auteur justDIYIt)

      C’est une question qui s’est posée à maintes reprises. En pratique il s’agit dans cet article d’évaluer la distance entre les centres émissifs de deux haut-parleurs, de fait cela ne change pas grand chose sur le résultat selon qu’on évalue la distance entre les deux départs d’impulsion ou les deux pics, le pic étant plus simple à identifier. Biensûr ceci est valable sur des haut-parleurs non filtrés (surtout si c’est un passe bas). La difficulté peut apparaître sur des haut-parleurs avec peu d’extension dans le haut de la bande passante comme un caisson par exemple, le pic sera moins marqué et le temps entre le sommet du pic et le démarrage va s’allonger. Dans ce cas le calage automatique de REW peut rendre service même si je ne sais pas toujours quel crédit lui apporter.

  6. Claude says: (lecteur justDIYIt)

    Bonjour,

    J’ai une petite question en relation avec ce genre de mesure, si vous permettez..
    Dans un système en multiamplification active, avec des amplis différents pour chaque type de HP, peut-on se servir de l’énergie électrique rendue sur ces courbes pour aligner niveaux entre les amplis.
    Techniquement cest possible…mais j’ai bien peur que celà ne soit pas une bonne méthode, car cette façon de faire ne tient pas compte de l’aspect physiologique, et que X mv émis par un tweeter ne sont pas perçus de la même façon par l’oreille humaine que les X mv émis par un boomer ……
    Une bonne âme pourrait-elle m’aider ?

    Merci,

    Cordialement,
    Claude

    1. Cédric B. (Kro) says: (auteur justDIYIt)

      Je ne suis pas sûr d’avoir bien compris la question. Tu pourrais préciser ?

      1. Claude says: (lecteur justDIYIt)

        Dans un système multi-amplifié, disons 1 ampli par voie, sur 2×3 voies, les amplis sont différents.
        Ma question est: comment équilibrer les volumes, les potentomètres de gain, de façon à avoir un système équilibré.
        La mesure par impulsion donne, en ordonnée, une valeur électrique, correspondant à l’énergie acoustique délivrée par les HP…c’est ce que je comprends…
        Je me suis donc dit, en plus de synchroniser les pics d’ondes (les abscisses), on pouvait aussi règler et faire correspondre les pics energétiques (les ordonnées), autrement dit, équilibrer les gains de chaque ampli. Ce que j’ai fait….
        Ma question est: ai-je bon ? 🙂

        J’espère que c’est plus clair ….

  7. didier says: (lecteur justDIYIt)

    Bonjour, et merci pour ce tuto, petite question de debutant,
    Dans le cas d’une tri amp active, la mesure de chaque HP doit se faire non filtree mais cela n’est il pas sans risque pour des HP à compression? j’utilise un condo par HP, si je le conserve, mes mesures seront elles juste?
    Merci

    1. Cédric B. (Kro) says: (auteur justDIYIt)

      Tout dépends du niveau de mesure et de la taille du condensateur. REW a une fonction bien pratique qui permet de déterminer la fourchette fréquentielle pour la mesure par sweep.

  8. didier says: (lecteur justDIYIt)

    Bonjour Cedric, vous dites  » Dans le logiciel de simulation, choisissez l’un des haut-parleur comme point d’origine. En général on choisit celui qui arrive en premier. On le définit comme zero. Les autres haut-parleurs se verront donc appliquer un retard par rapport à ce haut-parleur de référence » mais j’ai peur de ne pas comprendre.
    Si l’on applique un retard a ceux qui ont du retard par rapport au zero, n’accentue t’on pas ce retard?

    1. Cédric B. (Kro) says: (auteur justDIYIt)

      C’est juste pour indiquer au logiciel de simulation quels sont les hps en retard et de combien pour qu’il en tienne compte dans son calcul. Ensuite dans ton filtre tu vas essayer de les compenser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *