Dewalt DWE6423

Cet article inaugure la toute nouvelle section intitulée « Bricolage » sur JustDiyIt.

Nous avons réalisé beaucoup de tests de haut-parleurs, fait quelques tutoriels ou articles de fond sur les logiciels ou la mise au point, ou encore présenté quelques projets.

Néanmoins pour réaliser « les enceintes de nos rêves » il faut offrir à nos haut-parleurs un coffret digne de ce nom. Cela passe donc par la case « bricolage », et en particulier l’étape menuiserie.

Cette section ne demandera qu’à s’étoffer et me fait réfléchir à ouvrir JustDiyIt aux vidéos. Ce n’est pas encore d’actualité mais cela fait partie des projets possibles.

En attendant je vous propose un petit « unboxing » (c’est à la mode) afin de vous présenter la ponceuse Dewalt DWE6423.

NB : Je rappelle pour ceux qui pourraient se poser la question que je ne suis sponsorisé par personne, cette machine a été achetée tout à fait normalement.

Pourquoi cet achat ?

Depuis des années le poste ponceuse est un peu le parent pauvre dans mon atelier. Je tourne avec deux ponceuses excentriques bas de gamme de 125mm : l’une est légère et maniable mais peu puissante, l’autre est plus lourde, plus puissante mais m’arrachait facilement les disques.

Jusque là je travaillais sans aspiration externe avec une technique probablement non appropriée en demandant à mes machines de faire ce qu’elles ne peuvent pas faire, surtout sans l’abrasif adapté. Le ponçage était un supplice pour lequel je traîne chaque fois les pieds.

Dernièrement j’ai modifié le flexible de mon aspirateur de chantier qui est équipé d’une prise commandée pour avoir plus de longueur et un embout plus adapté à mon électroportatif avec pour envie de travailler plus fréquemment avec une aspiration externe, notamment sur la ponceuse. Mais aussi améliorer l’ergonomie sur ma scie plongeante ou ma défonceuse.

Commençant à m’équiper un peu plus sérieusement sur les autres postes j’avais donc envie d’une machine plus qualitative pour le ponçage.

J’ai donc regardé ce qui se faisait sur le marché.

J’ai bien lorgné sur quelques modèles « star » telles que les Festool ETS EC, ou Mirka DEROS, voire les fameuses Festool Rotex mais les tarifs sont à la limite du prohibitif.

La Festool la plus abordable était la ETS125 qui ne paraissait pas présenter de meilleures prestations techniques (en tout cas sur le papier) que d’autres modèles deux à trois fois moins chères chez Bosch, Makita etc.

Je me suis donc penché sur les outsiders de marque pro sérieuses, a priori un cran au dessus de mon matériel actuel, mais au tarif plus abordable.

Présentation

Comme c’est un « unboxing » commençons par la boite.

La machine se trouve à moins de 100 euros, il n’est pas question ici d’avoir un boitier empilable TStak. Ce sera donc un carton.

On y trouve la plupart des informations techniques.

Dewalt est une marque allemande mais cette ponceuse semble fabriquée au mexique (ça change). La puissance n’est pas énorme mais suffisante pour une machine qui n’a qu’une amplitude de 2.6mm pour le mouvement excentrique.

Nous sommes ici face à une ponceuse de finition.

La ponceuse est calée avec un insert carton et est correctement emballée. On y trouve une notice et un disque abrasif offert.

La ponceuse est équipée d’un système d’aspiration interne des poussières afin de les amener directement vers un sac récupérateur fournis. Si on ne le branche on sent d’ailleurs un léger flux d’air sortant une fois la machine en marche.

Le sac récupérateur est en tissu épais, de bonne facture, avec un système de verrouillage agréable.

Il y a un ressort à l’intérieur qui permet de le vider facilement et qu’il reprenne sa former initiale.

La machine est équipée d’un variateur et possède un câble plutôt long et au toucher agréable plutôt de bonne facture.

Je ne l’ai pas mesuré mais il m’a semblé lire 4m et c’est plutôt dans la moyenne haute sur ce genre de machine (makita se contente de 2m sur le modèle concurrent…).

Le revêtement est antidérapant sur toute la surface de contact et le bouton de marche arrêt situé à l’avant tombe bien sous les doigts même s’il pourrait être plus « clair » dans son fonctionnement, c’est un tout (trop) petit bouton.

C’est une ponceuse « une main » qui est plutôt compacte et pas très haute, elle se manipulera facilement pour un ponçage à la verticale.

Elle est en outre plutôt légère. Sans atteindre la reine Mirka elle se classe parmi les poids plume de la catégorie.

Concernant l’aspiration voici l’embout côté machine.

Côté aspirateur cela s’emboîte parfaitement et tient plutôt bien. Comme le raccord est plus gros que l’embouchure interne pas de problème de rétention de poussières.

Attention le poids du flexible a plutôt tendance à la faire très facilement basculer vers l’arrière.

Avis final

Cette petite Dewalt DWE6423 est plutôt bien finie. Elle est agréable en main, plutôt légère. On ressent peu les vibrations.

Je la conseillerai pour du ponçage de finition à quelqu’un qui souhaite une machine abordable  à une main, plutôt à l’aise quelque soit le support, notamment s’il est vertical.

J’ai été plutôt déçu par un point : l’extraction de poussière. Si utilisée sans aspirateur externe elle se débrouille honorablement mais mais branchée sur l’aspirateur le pouvoir de succion est quasi nul.

Sur ma « vieille » Skil (avec le même aspirateur) on sent la ponceuse presque collée au bois avec un bruit de succion lorsqu’on la décolle du support. Machine éteinte mais aspirateur branché et en route lorsque l’on passe la main devant les trous du patin on sent sa main aspirée. Sur cette Dewalt il ne se passe rien ou presque, un peu comme sur mon autre ponceuse bas de gamme à 20 euros.

L’autre point de déception est un démarrage un peu brutal avec un bouton marche arrêt un peu trop petit qui fait perdre en précision.

Les points forts

  • Prix abordable < 100 euros pour une grande marque
  • Bonne prise en main, plutôt légère
  • Long câble d’alimentation
  • Construction qualitative

Les points faibles

  • Démarrage brutal
  • Bouton de démarrage trop petit
  • Aspiration peu efficace sur extracteur externe
  • Emballage carton

La concurrence

Festool ETS 125 : 3 fois plus chère ! Mais peut être livrée en systainer dans la version Plus. Je note également la présence du câble Plug it détachable toujours appréciable.

Makita BO5031 : livrée en coffret Mak-pac empilable (compatible systainer) dans la version « J »  mais attention cordon de 2m seulement.

AEG EX125 ES : propose des prestations proches sur la fiche technique pour un tarif proche également. Elle indique un démarrage progressif, à voir si l’aspiration est plus efficace.

On pourrait également citer l’incontournable Bosch (Vert) PEX400AE  ou encore la Bosch (Bleu) GEX 125-1 pour la gamme pro. Cette dernière parait d’ailleurs finalement peu intéressante face à sa petite sœur issue du monde « grand public ». La PEX400AE est un peu haute perchée et lourde pour un usage une main à la verticale mais très stable à plat et bien amortie contre les vibrations avec une ergonomie et une puissance plutôt correctes.

 

 

 

Cédric B. (Kro)

J’ai mis le doigt dans l’engrenage lorsque j’étais étudiant en achetant mon premier matériel hifi-homecinema. Mon budget restreint, mes diverses rencontres dans la région lyonnaise, et surtout ma cursiosité m’ont rapidement poussé à chercher « comment ça marche » et à mettre les mains dans la soudure. Mon métier est vétérinaire et ma formation a peu de chose à voir avec l’audio. J’ai longtemps été animateur puis modérateur sur le forum du site www.homecinema-fr.com et c’est en grande partie grâce à internet que j’ai pu progresser et apprendre dans le domaine de l’audio. Si j’ai souhaité créer justdiyit c’est pour transmettre à mon tour, et à mon niveau, tout ce que la communauté DIY a pu m’apprendre et continue à le faire chaque jour. Alors quand Guillaume m’a proposé de s’occuper du support je n’ai pas hésité !

4 réflexions sur “Dewalt DWE6423

  • 16 septembre 2019 à 18 h 29 min
    Permalien

    De mémoire, l’AEG n’a pas un pouvoir d’extraction supérieur. D’expérience, l’usage du SAC est à reserver aux petits travaux
    Les Rotex valent la peau des fesses (j’ai une Rotex de 90 mm) . Par contre , Festool propose un gamme inégalée de papiers de verres, et autre matériel à lustrer.

    Répondre
  • 26 novembre 2020 à 13 h 45 min
    Permalien

    Salut,
    Très bon test, rien a ajouter 🙂
    Mais sinon, Dewalt et la gamme pro de Black et Decker, made in usa et non pas Allemand.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/DeWalt
    Merci pour ton site et le travail de vulgarisation que tu fait.
    Amitiés
    Selem

    Répondre
  • 18 décembre 2022 à 22 h 09 min
    Permalien

    Bonjour, je découvre seulement votre site (!). Merci pour tous vos articles, très bien renseignés (techniquement, c’est rare). C’est à la fois un rêve et une réalité ; En tous cas, tout donne envie de plonger …
    En ce qui concerne l’outillage, c’est une très bonne idée, nous sommes tous menuisiers par obligation 🙂
    Pourriez-vous faire un article sur votre défonceuse Dewalt également ? car passé le premier cap de « monter des boites en bois », on s’aperçoit que cet outil est nécessaire ! Merci, JmR.

    Répondre
    • 5 janvier 2023 à 22 h 27 min
      Permalien

      Bonjour,
      je n’ai pas de défonceuse Dewalt mais un article sur le sujet est dans les cartons. J’ai découvert cet outil pour faire les trous de hp. C’est donc naturel d’en parler un jour.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *